Huile démaquillante - Tous nos conseils !

mai 27, 2020

acheter huile demaquillante

Nous connaissons les traditionnels laits démaquillants et eaux micellaires pour retirer le maquillage le soir.

Mais depuis quelques années, les huiles démaquillantes ont commencé à faire leur place sur le marché du cosmétique.

Parfois il peut sembler difficile de choisir l'huile démaquillante celle qui conviendra le mieux : composition, design, odeur, etc.

Alors, comment choisir l’huile démaquillante la mieux adaptée pour vous nettoyer la peau efficacement ?

 

Comment choisir son huile démaquillante ?

Une huile démaquillante se doit d’être grasse : les glandes sébacées produisent du sébum s’apparentant à des traces de gras et pour les éliminer, on utilise le gras lui-même.

Les acides gras présents dans l’huile et dans le maquillage vont réagir avec l’excès de sébum et se dissoudre. Même le maquillage waterproof n’y résiste pas.

Avec une huile sèche, il faudra frotter pour retirer tout type d’impuretés telles que la pollution et le maquillage : cela fera sur-réagir l’épiderme aggravant le problème d’hyperséborrhée.

Vous pouvez également porter votre choix sur une huile végétale naturelle, mais faites attention aux huiles végétales estérifiées ou hydrogénées qui sont transformées et qui perdent leurs propriétés, en plus d’avoir un effet sur l’alimentation.

Évitez également les huiles minérales elles sont nocives tant pour vous que pour l’environnement. Formant une barrière étanche sur la peau, elles empêchent l’eau de s’évaporer. L’hydratation va alors créer des pores dilatés entrainant boutons et imperfections.

Nous vous conseillons de choisir votre huile démaquillante en fonction de son mode d’extraction. La mention « première pression à froid » signifie que la plante ou le fruit d’origine sont pressés manuellement une seule fois, à température ambiante, sans ajout de solvant ni chauffage. Toutes les vertus sont donc conservées. Et si la mention « vierge » figure, c’est encore mieux, l’huile n’a pas été raffinée !

Attention ! Le label certifié bio n’est pas forcément gage de qualité. Privilégiez les produits d’origine 100% naturelle.

Enfin, sachez qu’il sera préférable de varier l’huile démaquillante. Si l’avocat est un anti-ride et si l’huile d’argan nourrit, ils ne contiennent pas toutes les propriétés dont votre peau a besoin. Chaque huile végétale a son intérêt pour chaque type de peau. Le mieux est de combiner différentes huiles afin de répondre à tous les besoins de votre peau.

 

Le démaquillage à l’huile de coco 

L’huile de coco permet de démaquiller à la fois visage et yeux : vous n’aurez donc besoin de n’utiliser qu’un seul produit.

N’ayant subi aucun traitement chimique lors de son extraction, cette huile est particulièrement intéressante, étant sans paraffine ni silicone. La coco permet de lutter contre les bactéries de l’épiderme pouvant être les responsables de boutons d’acné, de rougeurs ou d’irritations. Produit non comédogène, il ne bouchera pas les pores de votre peau.

L’huile de coco convient à tous les types de peaux qu’il s’agisse des peaux sèches ou même des peaux mixtes à grasses. Ses acides lauriques et vitamines A et E luttent contre la sécheresse cutanée et préviennent les allergies.

Ce nettoyant visage contient des nutriments permettant de lisser l’épiderme. Les acides gras qui la composent enlèveront le fond de teint, le rouge à lèvres et même le mascara.

Pour l’utiliser, étalez-la sur vos joues du bout des doigts puis finissez par les yeux. N’utilisez pas de coton pour l’application. Appréciez l’agréable sensation de douceur puis terminez par rincer à l’eau tiède.

 

Se démaquiller à l’huile d’olive

L’huile d’olive n’est pas utile que pour cuisiner. Cet ingrédient nettoie et démaquille également la peau.

Très adaptée aux peaux sèches, elle convient également à la peau grasse à tendance acnéique puisqu’elle agit en prévention de l’acné, comme une barrière protectrice. Ce n’est pas pour rien que de nombreux cosmétiques contiennent aujourd’hui de l’huile d’olive. Appliquez-la matin et soir dans votre rituel beauté pour protéger votre visage contre les impuretés.

L’huile d’olive combine des vertus hydratantes et antioxydantes : l’acide oléique qu’elle contient porte des oméga-9 qui nourrissent et hydratent la peau en profondeur. La vitamine E, qui est quant à elle un puissant antioxydant, va ralentir le vieillissement des cellules. Ce démaquillant doux a aussi des vertus cicatrisantes permettant ainsi à la peau de garder toute son élasticité.

Si le maquillage est plus tenace ou waterproof, il est possible d’associer l’huile d’olive à un hydrolat. Choisissez le bio, avec une faible composition, pour que l’eau puisse absorber au mieux l’huile et le gras : vous pourrez ainsi enlever plus facilement votre maquillage. Cela permettra d’enlever le mascara, qui veut rester sur vos yeux.

 

L’huile de jojoba : un excellent démaquillant

Se nettoyer le visage, c’est aussi possible avec de l’huile de jojoba. Cette huile est l’une des plus réputées pour se démaquiller et prendre soin de sa peau.

La bonne nouvelle, c’est que cette huile végétale permet de réguler cette production de sébum, pour ne pas avoir un visage trop gras.

Comme ses collègues, elle est aussi non comédogène, mais elle forme également une couche de gras anti-pollution, au-dessus de la peau filtrant ainsi les agressions extérieures rencontrées tout au long de la journée.

Les peaux matures adoreront l’huile de jojoba car elle est un excellent anti-âge : permettant une très bonne hydratation, elle redonne à la peau toute sa souplesse. Les rides apparaitront donc moins facilement.

Finalement, que vous choisissiez telle ou telle huile, gardez en tête que celle-ci doit être grasse, végétale et naturelle.

 

Pour en savoir plus : 

Quelle lotion démaquillante choisir ?